=> « Congo paintings, une autre vision du monde » du 23 février 2018 au 27 mai 2018 au Musée Africain de Namur

musée africain de namur,cheri cherin,moke,philippe pellering,bernard sexe,boris vanhoutte

Exposition

« Congo paintings, une autre vision du monde »

Musée Africain de Namur

du 23 février 2018 au 27 mai 2018

1 rue du 1er Lanciers
B 5000 Namur
Tél./Fax : 32 (0) 81 23 13 83

info@museeafricain.be
http://www.museeafricainnamur.be/

  • Jours d’ouverture: tous les jours de la semaine sauf le lundi et les jours fériés
  • Heures d’ouverture : de 14 h à 17 h.

 

L’exposition « Congo paintings, une autre vision du monde » présentée au Musée Africain de Namur, préfacée par Alfred Liyolo et André Magnin, emmène les visiteurs au détour des salles et des couloirs dans les méandres de l’histoire du Congo et de la vision du monde d’artistes de la peinture contemporaine africaine.

 

Les peintres congolais contemporains dits « populaires » y sont bien représentés, notamment avec Cheri Cherin, Moke, etc.

Ils apparaissent fin des années 1960, début des années 1970 à Kinshasa, trouvant leurs inspirations dans la vie quotidienne congolaise, l’environnement urbain, les thèmes politiques ou tout autre sujet de société, le plus souvent à contre-courant des artistes de l’académie.

Par leur travail, ils portent un regard critique sur la société, les politiciens, la vie du couple, etc., souvent avec amusement et en toute liberté. Les thèmes de la joie de vivre sont bien représentés notamment par des scènes de danse, de fêtes et de « SAPE » (Société des Ambianceurs et des Personnalités Elégantes).

Venant parfois du monde de la publicité ou de la bande dessinée, ils introduisent quelquefois dans leurs peintures des textes, reliquats d’un mode d’expression de leurs débuts, et proposent aussi des œuvres aux thématiques universelles.

Certains tableaux offrent une vision allégorique et fantasmagorique du monde, rappelant par divers aspects l’héritage de Dali ou même de Jérôme Bosch. Shula ou Pierre Pambu Bodo en sont les dignes représentants n’ayant rien à envier à nos maîtres occidentaux.

Ce courant d’art, exposé et suscitant l’engouement partout à travers le monde, se perpétue encore avec des toiles de représentations naïves ou surréalistes, parfois moralisatrices, de la dernière génération : Peter Tujibikile, Sam Ilus, Moke Fils, Amani Bodo, Mika, Bodo Fils,…

Les œuvres issues des collections belge et française de Philippe Pellering, Bernard Sexe et Boris Vanhoutte toujours hautes en couleurs, transcendent les cultures et dépoussièrent par leur gaieté et les expressions vives une lecture par trop analytique de l’histoire et de l’histoire de l’art, d’ici et d’ailleurs.

L’exposition adopte une approche esthétique autant que dialogique pour présenter les peintures parmi les collections du Musée Africain de Namur. Elle entend dépasser les clichés congolais et la seule lecture politico-historique généralement retenue pour analyser les œuvres de ce courant majeur de l’art contemporain.

Elle met en évidence l’évolution et la transition des images d’un Congo qui a su s’affranchir d’un passé sans cesse ressassé.

=> Musée Africain de Namur: « Congo paintings, une autre vision du monde »

musée africain de namur,cheri cherin,moke,philippe pellering,bernard sexe,boris vanhoutte

Exposition

« Congo paintings, une autre vision du monde »

Musée Africain de Namur

du 23 février 2018 au 27 mai 2018

1 rue du 1er Lanciers
B 5000 Namur
Tél./Fax : 32 (0) 81 23 13 83

info@museeafricain.be
http://www.museeafricainnamur.be/

  • Jours d’ouverture: tous les jours de la semaine sauf le lundi et les jours fériés
  • Heures d’ouverture : de 14 h à 17 h.

 

L’exposition « Congo paintings, une autre vision du monde » présentée au Musée Africain de Namur, préfacée par Alfred Liyolo et André Magnin, emmène les visiteurs au détour des salles et des couloirs dans les méandres de l’histoire du Congo et de la vision du monde d’artistes de la peinture contemporaine africaine.

 

Les peintres congolais contemporains dits « populaires » y sont bien représentés, notamment avec Cheri Cherin, Moke, etc.

Ils apparaissent fin des années 1960, début des années 1970 à Kinshasa, trouvant leurs inspirations dans la vie quotidienne congolaise, l’environnement urbain, les thèmes politiques ou tout autre sujet de société, le plus souvent à contre-courant des artistes de l’académie.

Par leur travail, ils portent un regard critique sur la société, les politiciens, la vie du couple, etc., souvent avec amusement et en toute liberté. Les thèmes de la joie de vivre sont bien représentés notamment par des scènes de danse, de fêtes et de « SAPE » (Société des Ambianceurs et des Personnalités Elégantes).

Venant parfois du monde de la publicité ou de la bande dessinée, ils introduisent quelquefois dans leurs peintures des textes, reliquats d’un mode d’expression de leurs débuts, et proposent aussi des œuvres aux thématiques universelles.

Certains tableaux offrent une vision allégorique et fantasmagorique du monde, rappelant par divers aspects l’héritage de Dali ou même de Jérôme Bosch. Shula ou Pierre Pambu Bodo en sont les dignes représentants n’ayant rien à envier à nos maîtres occidentaux.

Ce courant d’art, exposé et suscitant l’engouement partout à travers le monde, se perpétue encore avec des toiles de représentations naïves ou surréalistes, parfois moralisatrices, de la dernière génération : Peter Tujibikile, Sam Ilus, Moke Fils, Amani Bodo, Mika, Bodo Fils,…

Les œuvres issues des collections belge et française de Philippe Pellering, Bernard Sexe et Boris Vanhoutte toujours hautes en couleurs, transcendent les cultures et dépoussièrent par leur gaieté et les expressions vives une lecture par trop analytique de l’histoire et de l’histoire de l’art, d’ici et d’ailleurs.

L’exposition adopte une approche esthétique autant que dialogique pour présenter les peintures parmi les collections du Musée Africain de Namur. Elle entend dépasser les clichés congolais et la seule lecture politico-historique généralement retenue pour analyser les œuvres de ce courant majeur de l’art contemporain.

Elle met en évidence l’évolution et la transition des images d’un Congo qui a su s’affranchir d’un passé sans cesse ressassé.

 

L’exposition est à découvrir au Musée Africain de Namur du 23 février 2018 au 27 mai 2018, tous les jours de la semaine de 14h à 17h (sauf les lundis et samedis), rue du Premier Lanciers 1 à 5000 Namur.

 

=> Sifflet Tshokwe volé durant Bruneaf / Cultures de juin 2017

IMG_6422.JPG

Sifflet Tshokwe volé pendant le salon chez Michel Van Den Dries, rue Watteu 19.
 
Si vous voyez cette pièce, merci de la bloquer et de contacter +32 497 413 008.
 
————-
 
Tshokwe whistle stolen at the galerie Michel Van Den Dries, rue Watteeu 19
 
If you see this piece, please hold it and call immediately at +32 497 413 008.
 
————-
 
Tsjokwe fluitje gestolen op de galerie Michel Van Den Dries, Watteeustraat 19
 
Als u dit fluijte ziet, houd het alsublieft en bel direct op +32 497 413 008.
 

bruneaf 2017- 2.jpg

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

=> Six anciennes sanza provenant de la région des Tshokwe

sanza tshokwe (0)a.jpg

Ces SIX anciennes sanza (dimensions: 20, 17, 26, 31, 21 et 23 cm) proviennent de la région chevauchant les frontières de la R.D. du Congo de l’Angola et de la Zambie. Elles sont répertoriées par Laurenty comme «Groupe 18: Sanza type Nord-Angola-Kasaï; lots 1 à 4 du N° 342 à 402)». Cette région est peuplée principalement par les Tshokwe (Kioko / Batshioko / Chokwe / Cokwe / …), Lwena, Lunda, Lovale, Ngangela, Mbunda… . Chez les Tshokwe les sanza portent le nom générique de «Cisanji / Kisanji / Tyitanzi / Tchitanzi / Kisaanjj » (Maquet, Borel, Bastin, Laurenty, Rehinda, Kubik…).

Maquet J. N. (La musique chez les Pende et les Tshokwe – 1954) et Bastin M.L. (Art Décoratif Tshokwe – 1962) détaillent plus précisément les sanza Tshokwe en six grandes catégories:

  1. Les Cisanji ca kakolo ndondo (clavier simple) – Les sanza de ce type sont très nombreuses chez les Tshokwe, elles seraient les plus anciennes et propre au Tshokwe, elles auraient ensuite été adoptées par les Lwena, Lunda etc. La sanza kakolo ndondo se joue généralement en solo; elle accompagne le chant des hommes qui parcourent les pistes, elle est aussi jouée le soir lors des veillées. Quand l’instrument est joué au-dessus d’une calebasse résonateur par un musicien professionnel (voir photo réf. Fb/di03 – p. ??) un jeune garçon frappe la calebasse au moyen d’une baguette mukakala.

  2. Les Cisanji ca lungandu (clavier double en terrasse) – Les sanza de ce type sont des instruments anciens d’origine Lwena. Adoptée par les Tshokwe, elle ne semble pas connue des Lunda. A deux claviers superposés (clavier double en terrasse), composés en général d’une série de touches à registre grave (shina) et d’une série au registre médium (cikaci) avec parfois une ou deux touches dans l’aigu (songo) Elle se joue au-dessus d’une calebasse résonateur.

  3. Les Cisanji ca muyemba ou mugemba (clavier triple en terrasse) – Ces sanza sont de grandes dimensions, anciennes et propre au Tshokwe. Les Lwena l’utilisent également; au ignore si les Lunda la connaissent. A trois claviers superposés (clavier triple en terrasse), composés en général d’une série de touches à registre grave (shina) et d’une série au registre médium (cikaci) et d’une série au registre aigu (songo). Elle se joue au-dessus d’une calebasse résonateur.

  4. Les Cisanji ca mutshiabata ou mutshapata / mutyapata / mucapata (table creusée par le côté antérieur formant résonateur)

  5. Les Cisanji ca libungu ou lipungu (en caissette formant résonateur)

  6. Les Cisanji ca kele mucapata (sanza en radeau)

Ces sanza sont sont dans leur grande majorité décorées de très beaux motifs géométriques de type yitoma et masque « pwo« . La fonction esthétique est sans aucun doute la motivation première de ces décorations. Mais chez les Tshokwe, une fonction symbolique est également attribué à la décoration de la table de résonance qui est ornée de motifs empruntés entre autres aux dessins des scarifications corporelles et à ceux de la vannerie.

Réf.:

 

sanza tshokwe (1).JPG

H: 20 cm

sanza tshokwe (1)a.JPG

 

sanza tshokwe (2).JPG

H: 17 cm

sanza tshokwe (2)a.JPG

 

sanza tshokwe (3).JPG

H: 26 cm

sanza tshokwe (3)a.JPG

 

sanza tshokwe (4).JPG

          H: 31 cm    

sanza tshokwe (4)a.JPG

 

sanza tshokwe (5).JPG

H: 21 cm

sanza tshokwe (5)a.JPG

 

sanza tshokwe (6).JPG

H: 23 cm

sanza tshokwe (6)a.JPG

 

 sanza tshokwe (1).JPG

 sanza tshokwe (5).jpg

 

 sanza tshokwe (2).jpg

 sanza tshokwe (3).jpg

sanza tshokwe (6).jpg

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

=> TRIBALARTSPACE – A new website for fine tribal art by Yannik Van Ruyseveld

yannick.jpg

TRIBALARTSPACE

A new website for fine tribal art

presented

by Yannik Van Ruyseveld

https://www.tribalartspace.com/

gallery@tribalartspace.com

Brussels – Belgium

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

=> Musée du quai Branly-Jacques Chirac – Du Jourdain au Congo: Art et christianisme en Afrique Centrale

1-0 jourdain-congo (6).JPG

Du JOURDAIN au CONGO

Art et christianisme en Afrique Centrale

23/11/16 au 02/04/17

1-0 jourdain-congo (1).jpg

1-0 jourdain-congo (0).JPG

Musée du quai Branly – Jacques Chirac

37, quai Branly – 75007 Paris

http://www.quaibranly.fr/fr/

https://www.facebook.com/museeduquaibranlyjacqueschirac/

À PROPOS DE L’EXPOSITION

« 1482: le navigateur portugais Diego Cão découvre l’embouchure du fleuve Congo et entre en contact avec le vaste royaume du Kongo. Un territoire qui regroupe les actuels Gabon, Angola, République démocratique du Congo et Congo. L’évangélisation de l’une des plus puissantes monarchies du continent est rapidement mise en place : les conversions des élites de cet empire colonial signent les débuts de cinq siècles de christianisation.

L’exposition présente une centaine d’œuvres d’inspiration chrétienne (crucifix, sculptures, pendentifs, gravures et dessins) issues de collections privées et publiques européennes. Introduits par les missionnaires catholiques, ces objets, souvent surprenants pour nos regards occidentaux, témoignent des relations de pouvoir et d’influence entre la période coloniale et le 20e siècle, et de l’interpénétration culturelle à l’œuvre. Car si l’influence de l’iconographie chrétienne sur l’art et la culture kongo est indéniable, c’est sa réinterprétation par les artistes locaux et, par extension, la transformation des pratiques catholiques en un syncrétisme religieux, qui en font l’un des symboles d’émancipation face à la domination européenne. »

Texte from:

http://www.quaibranly.fr/fr/expositions-evenements/au-musee/expositions/details-de-levenement/e/du-jourdain-au-congo-36839/

 Commissariat de l’expositionJulien Volper, Docteur en Histoire de l’Art, conservateur spécialiste de l’Afrique sub-saharienne au Musée royal de l’Afrique Centrale à Tervuren.

 

 1-0 jourdain-congo (0)a.jpg
CATALOGUE

Du Jourdain au Congo 

Art et christianisme en Afrique centrale

Julien Volper

« Du Jourdain au Congo, art et christianisme en Afrique centrale illustre la singulière histoire par laquelle, sur plus de cinq siècles, les traditions religieuses et politiques de différentes populations d’Afrique centrale ont incorporé la rencontre avec le christianisme par une réinterprétation d’éléments qui leur étaient étrangers, qu’il s’agisse de croyances, de rituels et/ou d’objets.

Ces œuvres (crucifix, statuettes de saint Antoine, figures inspirées du culte marial…) dévoilent ainsi tout le foisonnement artistique et culturel dans la région. »

Musée du Quai Branly – Jacques Chirac

2016 – 216 pp

 

*************************************

1-0 jourdain-congo (1)a.jpg

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

 

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

 

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

 

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

diego cão,fleuve congo,kongo,musée du quai branly - jacques chirac

 

=> Art du Congo dans la philatélie belge (2)

1-CONGO BELGE  Masque Ba-Kuba - Kasai.jpg

MASQUE – Tribu Ba-Kuba (Kasai)

Collection Musée du Congo Belge – Tervuren

Photo A. Caignie

Carte Postale: Edit. UNIMAX, 179, Avenue Van Volxem, Forest

+++

Oblitération: Palais du Congo Belge et du Ruanda-Urundi 

Exposition Universelle de 1958 à Bruxelles

 

1-CONGO BELGE Masque Ba-Kuba - Kasai.jpg

MASQUE – Tribu Ba-Kuba (Kasai)

 

1-CONGO BELGE  Masque Ba-Luba - Kasai.jpg

MASQUE EN FORME DE CLOCHE- Tribu Ba-Luba (Katanga)

 

++++++++++++++++++++++++++++

+++++++++++++++++++++

Voir aussi:

=> Art du Congo dans la philatélie belge (1)

http://sanza.skynetblogs.be/archive/2009/03/14/art-du-congo-dans-la-philatelie-belge.html

=> L’Art Lega – Grandeur et Humilité

1-l-art-lega-grandeur-et-humilite.jpg

L’ART LEGA

Grandeur et Humilité

Dans la collection Vallois

Valentine Plisnier

Michel Boulanger

Préface : Pierre Dartevelle

Photographies : Vincent Girier Dufournier

2016 – 471 pp

En vente à Bruxelles chez:

Vasco & Co Art Books

=> Exposition: « Songeries et réjouissances » au Centre culturel « Le Sablon » de Carnières (Morlanwelz)

1-1 songeries (1).jpg

« Songeries et réjouissances »

Du 03 septembre 2016 au 09 octobre 2016

Centre culturel « Le Sablon » 

http://www.morlanwelz.be/sablon

Place de Carnières 36, 7141 MORLANWELZ 

sablon@morlanwelz.be

 

« Philippe Pellering et Boris Vanhoutte exposent au Centre culturel « Le Sablon » (de Carnières – Morlanwelz) des tableaux de Shula, Peintre Moke, Chéri Cherin, Sam Ilus… à côté d’objets provenant des collections du Musée Africain de Namur et du Musée du Masque de Binche. Une belle synergie entre des collectionneurs passionnés et des musées! Les oeuvres abordent tant les sujets du quotidien que des rêveries où l’onirisme côtoie les représentations les plus fantasmagoriques. Réjouissances diverses, danses initiatiques ou guerrières, ode populaire à la femme … autant de thèmes qui transparaissent au travers de cette peinture contemporaine ou des masques et objets traditionnels exposés, expressions intemporelles et universelles de cette créativité artistique. »

Cette exposition est présentée en collaboration avec le Musée Africain de Namur et Le Musée du Masque de Binche.

http://www.museeafricainnamur.be/fr/agenda.php?id=140

https://www.facebook.com/musee.dumasque?fref=ts

http://www.museedumasque.be/

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

L’art africain dans toute sa splendeur

« Nouvelle Gazette » du jeudi 6 octobre –  Exposition: Songeries et réjouissances – Centre culturel « Le Sablon » à Carnières (Morlanwelz)

1-1 songeries (7)b.JPG

1-1 songeries (2)b.jpg

1-1 songeries (3)b.jpg

1-1 songeries (4)b.jpg

1-1 songeries (5)b.jpg

1-1 songeries (6)b.jpg

1-1 songeries (8)b.JPG

1-1 songeries (9)b.JPG

1-1 songeries (10)b.JPG

1-1 songeries (11)b.JPG

1-1 songeries (12)b.JPG

1-1 songeries (13)b.JPG

1-1 songeries (14)b.JPG

1-1 songeries (15)b.JPG

1-1 songeries (16)b.JPG

1-1 songeries (17)b.JPG

1-1 songeries (17)c.JPG

1-1 songeries (19)b.JPG

1-1 songeries (20)c.JPG

1-1 songeries (23)b.JPG

1-1 songeries (26)b.JPG

1-1 songeries (27)b.JPG

1-1 songeries (28)b.JPG

1-1 songeries (29)b.JPG

1-1 songeries (30)b.JPG

1-1 songeries (31)b.JPG

1-1 songeries (32)b.JPG

1-1 songeries (33)b.JPG

1-1 songeries (34)b.JPG

1-1 songeries (35)b.JPG

1-1 songeries (36)b.JPG

1-1 songeries (37)b.JPG

1-1 songeries (38)b.JPG

 

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

philippe pellering,boris vanhoutte,shula,moke,chéri cherin,sam ilus,musée du masque de binche,musée africain de namur,centre culturel le sablon morlanwelz

Philippe Pellering, Pascal Dujardin, Jacques Decoene, Boris Vanhoutte, François Poncelet (MAN) 

=> « Songeries et réjouissances » au Centre culturel « Le Sablon » de Morlanwelz – Le vernissage

1-songeries 4-002.jpg

Le vernissage

« Songeries et réjouissances »

Du 03 septembre 2016 au 09 octobre 2016

Centre culturel « Le Sablon » 

http://www.morlanwelz.be/sablon

Place de Carnières 36, 7141 MORLANWELZ

Du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 13h à 16h.

Le vendredi de 9h à 12h, fermé l’après-midi.

Le samedi et dimanche ouvert non-stop de 10h à 18h.

sablon@morlanwelz.be

Entrée libre.

morlanwelz.JPG

« Philippe Pellering et Boris Vanhoutte exposent au Centre culturel « Le Sablon » (de Morlanwelz ) des tableaux de Shula, Peintre Moke, Chéri Cherin, Sam Ilus, à côté d’objets provenant des collections du Musée Africain de Namur et du Musée du Masque de Binche. Une belle synergie entre des collectionneurs passionnés et des musées! Les oeuvres abordent tant les sujets du quotidien que des rêveries où l’onirisme côtoie les représentations les plus fantasmagoriques. Réjouissances diverses, danses initiatiques ou guerrières, ode populaire à la femme … autant de thèmes qui transparaissent au travers de cette peinture contemporaine ou des masques et objets traditionnels exposés, expressions intemporelles et universelles de cette créativité artistique. »

Cette exposition est présentée en collaboration avec le Musée Africain de Namur et Le Musée du Masque de Binche.

http://www.museeafricainnamur.be/fr/agenda.php?id=140

https://www.facebook.com/musee.dumasque?fref=ts

http://www.museedumasque.be/

++++++++++++++++++++++++++++

1-songeries 1.jpg

François Poncelet (Directeur Musée Africain de Namur), Bodo Fils, Moke Fils, Boris Vanhoutte, Philippe Pellering.

 

1-songeries 2.jpg

Christine Bluard (Chef de service muséologie/expositions – MRAC Tervuren), François Poncelet (MAN).

 

1-songeries 3.jpg

Christine Bluard (MRAC), Philippe Hesmans (Directeur Centre culturel Le Sablon), François Poncelet (MAN), Philippe Pellering.

 

1-songeries 5.jpg

Le père et le fils MOKE

 

1-songeries 6.jpg

Bodo Fils

 

1-songeries 8.jpg

Philippe Pellering, Pascal Dujardin, Jacques Decoene, Boris Vanhoutte, François Poncelet (MAN)

 

1-songeries 7.jpg

Concert du vernissage